La directive européenne sur la radioactivité dans l’eau potable exclut le thorium et le décret d’application français exclut encore des émetteurs alpha supplémentaires