Even NATO training weapons use depleted uranium / même les armes d’entraînement OTAN utilisent l’uranium appauvri

Estonia uranium appauvri Challenger.png

Isn’t that green colour beautiful ? It is the colour of depleted uranium (very evident thanks to the sunlight coming from behind the soldier – compare with the pieces below and with this Tomahawk ram pictured thanks to either missile failure or Russian interception on April 14, 2018 – which is confirmed thanks to the simple following of the depleted uranium cloud through radioactivity beacons of the EURDEP network).

u_metal_lazarThis is a training shell (blue). To have a weapon of a weight consistent with the normal one, while saving money, the shell is ONLY made with depleted uranium – the greenish shade is typical. There is neither beryllium nor the micro nuclear warhead (that requires the beryllium as a neutron source together with for instance an alpha emitter) needed to actually do armour piercing. Which is why war shells do not have the same aspect. But here we see clearly it. Depleted uranium is so cheap they easily can use it in the training shell.

 

La couleur verte de l’obus est très caractéristique de l’uranium métal (ci dessus première image la pointe d’obus où l’on voit très bien la couleur verte grâce à la lumière naturelle qui arrive par derrière, et ensuite les deux pièces d’uranium métal pour comparer, voir aussi cette énorme charge métallique (bélier en uranium appauvri) de Tomahawk tombé en Syrie ce 14 avril 2018 – confirmé aussi grâce au nuage d’uranium appauvri facile à suivre grâce aux détecteurs du réseau européen de surveillance EURDEP).

L’obus utilisé dans l’image ci dessus est un obus d’entraînement (marqué en bleu), il n’a donc pas besoin de la charge utile explosive (on fait des économies) qui est donc comme je l’explique abondamment sur ce site une micro-charge nucléaire, qui requiert aussi de recouvrir toute la pointe d’une couche de béryllium (à l’impact elle s’incruste dans la source alpha à l’avant de l’obus, le mélange béryllium + source alpha permet de générer des neutrons qui démarrent la réaction en chaîne qui fond le blindage). De ce fait les obus à usage militaire ont une couleur différente, on ne voit en réalité pas l’uranium appauvri, qui, métallique, a cette couleur verte (l’oxyde, après utilisation réussie, est bien sûr noir…). Il faut que l’obus d’entraînement ait un poids similaire à l’obus réel (la micro charge nucléaire ne pèse presque rien) et l’uranium appauvri ne coûte quasiment rien… Il est donc utilisé systématiquement.

Advertisements