Quand le sage montre la Lune l’imbécile regarde le doigt – when the wise man points at the Moon, the idiot examines the finger

[English below] Qui est responsable pour les bombardements ? Qui est responsable des crimes contre l’humanité ? Le donneur d’ordre et nul autre : les chefs de l’exécutif des différentes nations (Etats Unis, France, Royaume Uni, Arabie Saoudite en premier lieu sont ceux pour lesquels des vraies preuves sont disponibles, des éléments confirment pour l’Italie (boîtes de munitions en UA trouvées en 1994 dans leur arsenal) et donc pour vraisemblablement de nombreuses autres nations de l’OTAN (toutes)) bombardant avec cet arsenal.

Les compagnies d’armement n’y sont pour rien. Une entreprise ne fait qu’obéir à son client (Israel ne veut pas d’armes avec UA et a effectivement des armes sans UA) et les entreprises de l’armement n’ont que très peu de clients, qui sont donc absolument tout puissants.

Le chef de l’exécutif est libre de fixer, par ailleurs, un prix artificiellement élevé et de demander à l’entreprise de lui reverser (sur son compte personnel aux Seychelles ou en Suisse) l’excédent. C’est une pratique très habituelle que confirme l’énorme trou dans le budget du Pentagone, marque évidente d’une seconde tarification secrète, beaucoup plus élevée, pour les armements que celui-ci achète. https://msutoday.msu.edu/news/2017/msu-scholars-find-21-trillion-in-unauthorized-government-spending-defense-department-to-conduct/

Tout ceci ne se fait certainement qu’avec les ministres de la Défense des pays concernés.

“Quand le sage montre la lune l’imbécile regarde le doigt” : s’en prendre aux vendeurs d’armes c’est s’en prendre au doigt, le criminel est celui qui se sert des armements et dont les entreprises d’armement sont en réalité dépendantes à 100%. Quand on a des investissements (et donc un risque d’une perte sèche si ces investissements ne sont pas rentabilisés) on est dépendant de la clientèle. On ne peut simplement pas désobéir si l’héritage qu’on destine à ses enfants est dans la balance. En plus en cas de désobéissance on peut s’attendre à ce que les services de l’Etat s’arrangent pour nous faire des coups bas (par exemple “exposer” des scandales de corruption mais en reconstruisant ex post pour prétendre que c’était le choix de la compagnie de verser les pots de vin et pas l’effet des exigences de l’exécutif… parfait pour couler n’importe qui ; ou même d’autres choses, les services de l’Etat sont à leurs ordres, quid par exemple de photos pédophiles atterrissant “opportunément” dans les ordinateurs des dirigeants ? (c’est si facile aujourd’hui d’accéder à n’importe quel ordinateur à distance avec des moyens gouvernementaux)
Les compagnies sont pieds et poings liés. Leurs « bénéfices » sont expropriables au moindre signe de désobéissance. Et surtout l’ajout d’uranium appauvri a un intérêt supplémentaire : il permettrait le cas échéant – et c’est l’objet ultime de ce message que de prévenir une telle stratégie – d’organiser l’expropriation massive de ces compagnies, en les accusant, ELLES, d’avoir voulu l’ajout de cet uranium appauvri dans les armes ! Un complot par exemple pour exciter le jihadisme et s’assurer de plus de ventes d’armes dans le futur, « contre l’intérêt du peuple », dévoilé opportunément par l’État lui-même… Du fait de mon travail cette solution n’est plus disponible mais elle était probablement « dans les cartons ». Avec beaucoup de propagande et en pariant sur la haine assez largement répandue contre « les entreprises » cela aurait été très très vendeur.

Ne vous trompez pas d’ennemi. L’entreprise d’armement, c’est le doigt, la Lune, c’est les chefs d’État et de gouvernement des pays qui payent ces entreprises à leurs conditions et seulement à leurs conditions.

***

When the wise man points at the moon, the idiot looks at the finger. Who is the responsible for the crimes against humanity ? The executive of the governments of the US, UK, France, Saudi Arabia (for the countries where the most bombs come from, and where the most proof of DU use is available ; there is also some for Italy (boxes of DU ammo reported by journalists in 1994) and this means certainly many other NATO countries if not all).
Who is paying ? That is the question where you must start from and it’s a single customer that has a lot of choice in who will be selling the weapons. So the customer can impose his wills (it’s a « monopsony » in economics). If the customer wants DU added he’ll get it. Israel does not want DU : they get weapons without DU.

More proof of what is happening : https://msutoday.msu.edu/news/2017/msu-scholars-find-21-trillion-in-unauthorized-government-spending-defense-department-to-conduct/ this article shows a huge hole in Pentagon accounting, it is the perfect mark of overbilling (so the official price paid for every material bought by the Pentagon is not the true price, the true price is much higher and that excess money does not go in the accounts of the weapons companies but comes back to the executive in suitcases of banknotes, to the offshore account of the President – the minister for Defence is also quite certainly involved if not always)

A company cannot do anything : they can not only lose all contracts and thus lose their investments but may also face other kinds of retorsions. For instance, while they are forced to bribe, the bribing process may be documented and presented to the media as the deliberate act of the company (by suppressing the proof that the executive asked them for the bribe in exchange for the deal). It is even possible to use other retorsions : what about pedophile images « landing » in the computers of company executives if they start pondering they’ll expose the facts ? Today governments really have all means to access any computer at a distance.
In fact companies can be expropriated very easily ; another way (that I want to prevent, it’s the last goal of this message) would be in fact to use the addition of depleted uranium AGAINST these companies, by claiming it is a plot of COMPANIES, a plot for instance to fuel jihadism to ensure more weapons deals later… My work has condemned this lever but I am sure it was in the plans before. With a lot of propaganda and betting on the hate that lots of people have against « business » it could certainly have worked.
Don’t miss the true foe. The weapon makers are the finger. The moon is the executive of warmongering States buying the weapons, at the conditions they decide.

Advertisements