Bhopal was a nuclear accident / Bhopal était un accident nucléaire

Bhopal was a plant where methyl isocyanate was used for uranium extraction purposes. There is a DoE manual explaining how similar chemicals are used for uranium extraction from seawater (methyl phosphonate for instance). Union Carbide had a nuclear division which issued for instance the handbook that is pointed out in my article on depleted uranium in Vietnam. It is obvious the presence of uranium in elevated amounts in the plant was hidden. There is no reason to blame pesticides for increases of birth defects and other illnesses: the chemical energy produced by a molecule is millions of times lower than the energy produced by a single alpha decay of one atom of uranium/thorium/radon etc. My almost full work on this subject demonstrating why low levels of contamination with chemicals are unable to deliver any birth defect or other disease in significant levels (much more developed than what was sent to the European Commission in Nov 2017) is available here on the French repository HAL. The DoE manual is available here : dae42719fbcbae7b7940440fa7f2d4174e17

lettre Andriukaitis

 

Bhopal était un accident impliquant de l’uranium. Le méthyl isocyanate sert à l’extraction de l’uranium de l’eau de mer, un manuel du Department of Energy mentionne l’utilisation de composés très similaires (comme le méthyl phosphonate). Union Carbide avait une division nucléaire (cf le manuel cité dans l’article sur l’uranium appauvri au Vietnam). Il est évident que la présence d’uranium dans l’usine a été dissimulée. Il n’y a aucun motif pour penser que des pesticides puissent causer des augmentations de malformations et de beaucoup d’autres maladies – l’énergie chimique d’une molécule est des millions de fois inférieure à celle d’une seule désintégration alpha d’un seul atome d’uranium / thorium / radon etc. Mon travail presque complet sur le sujet démontrant l’absence de dangerosité des faibles doses de contaminants chimiques (beaucoup plus développé que ce qui a été envoyé à la Commission européenne en novembre 2017 – cf courrier ci dessus pour la réponse indiquant qu’elle “y fera référence”) est téléchargeable ici sur HAL Archives Ouvertes.

Le manuel du DoE est disponible en anglais ici : dae42719fbcbae7b7940440fa7f2d4174e17

Advertisements