Free books / Livres gratuits

A noter que j’ai du mettre fin à ma collaboration avec Samira Alaani du fait qu’elle a elle-même adopté une attitude favorable au terrorisme islamique du fait des effets de l’uranium appauvri dont elle voit passer les victimes dans son hôpital…

Please note I am not in contact anymore with Samira Alaani as she herself has adopted a position favourable to jihadism because of the victims of depleted uranium she sees in her hospital…

La version anglaise est plus complète (parle de l’uranium appauvri au Pakistan avec les drones – notamment sous la présidence Obama – et utilise les statistiques OMS 2000 – 2015 que l’on trouve aussi ici. Il est très clair que tous les pays utilisateurs sont coupables de crimes contre l’humanité dans la mesure où l’on peut, comme je le montre, tout à fait se passer sans problème particulier de l’uranium appauvri (j’ai surtout pointé du doigt les Etats-Unis et l’Arabie saoudite au moment de l’écriture).

I focused more on the USA and Saudi Arabia which I saw as the leaders on the use of DU in nowadays conflicts, yet all countries using it, as I show it is not necessary at all, are as well responsible of crimes against humanity.

Merci de ne pas lire la citation de Sismondi sur le Yémen en conclusion comme un accord avec les thèses de cet auteur (je l’ai utilisé ici parce qu’il m’a paru dire sur ce pays plus verdoyant que l’Arabie saoudite ce qui est sans doute une vérité en l’appelant “Arabie heureuse” et en parlant de l’esprit religieux entretenu par les conditions plus dures au Nord dans le désert, mais reste que Sismondi est un auteur national-socialiste (comme je l’ai moi-même confirmé après L. von Mises) qui a fourni le corpus théorique du nazisme et que je n’ai rien à voir avec ses théories ! il était juste mon sujet de travail et j’ai utilisé cette citation par facilité. Merci de m’en excuser… par ailleurs sa suggestion d’un lien “conditions de vie difficiles -> croissance de l’esprit religieux” est assez en décalage avec sa mentalité globalement très bigote de protestant fils de pasteur qui de plus passe son temps à traiter dans d’autres livres les musulmans “d’infidèles”).

Please do not see the quote by Sismondi on Yemen at the end of the book as an agreement with any of his theories or policies. I just used his particular point on the beauties and pleasures of Yemen as “happy Arabia” opposed to the harsher life in the North as representative in this particular case of what I see as the truth explaining according to me some of the jealousies and thus the modern conflict (now that Saudi Arabia has the weapons we sold them), yet Sismondi is a national-socialist author as I have in fact demonstrated in my PhD research on him, based on L. von Mises. Also, his particular explanation linking religiosity with the harsh life in the desert is much in contradiction with its own protestant bigotry when he calls the Muslims “infidels” several times and defends faith as an absolute in other books… Apologies on that nevertheless.

Version française (16 nov 2017)

English version (23 nov 2017)

Advertisements